Archives mensuelles : avril 2015

Vous avez un message…

Salut les petits gars, vous n’êtes pas sur la messagerie de Calé, mais n’ayant pas donné signe de vie depuis quelques temps, il m’a semblé de bon ton d’envoyer une petite carte, où une note de service, un avis de passage sans même sonner à l’interphone comme le facteur, bref un petit mot mignon tout plein…

 

Ne m’en veux pas cher blog… même s’il m’arrive de me laisser porter par le tourbillon de la vie, tu es toujours aussi cher à mon cœur !

Bon c’est vrai, j’ai pas toujours le temps non plus, disons que j’ai mieux à faire… bref ça me fais chier, en plus je suis même pas payé .

 

Sans épiloguer (et surtout parce que de tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus intéressants sont ceux qui se taisent) j’adorerais illustrer plus souvent mes petites chroniques d’idioties congénitales, mais si j’ai pas le temps de rêvasser sur mon carnet à dessins, c’est que mon fiston et moi prenons le temps de vivre aussi ! Je suis un être Humain merde !!!

 

Je suis surtout enchaîné par mon travail, emplâtré dans un cycle passif qui semble vouloir se répéter encore et encore, l’engrenage manque un peu d’huile.

Comme la rengaine ne donne pas toujours que du bon et ce dans tous les aspects essentiels de la vie, surtout quand elle ne mène nulle-part, il est parfois judicieux d’aborder de nouvelles opportunités, même si c’est difficile, non ? Du coup il y a un peu de changement à prévoir de tous les côtés en ce qui me concerne, ça chamboule pas mal… et ça donne moins de temps pour crayonner !

Ça s’appelle prendre les devants, ou le taureau par les cornes, au choix .

C’est justement de « libre choix » qu’ il est question, tout un symbole si j’en crois ma boule de cristal … Bon pour le côté pittoresque je fais court, déjà parce qu’il y a plus glamour qu’une vieille cartomancienne gitane qui lit dans les lignes de la main sous une tente, (je dis pas ça pour ma mère) mais je suis attaché aux mystères du jeu de tarot, aux influences des astres, toutes ces énergies qui nous entourent un peu partout et nous influencent.

Vu de ma fenêtre il n’y a pas de hasard il n’y a que des rendez-vous…

Les symboles nous affectent tous qu’on en ai conscience où non, l’intérêt est d’en tirer les bons enseignements.

 

DSC00898

 

 

Je choisis donc d’ illustrer cette symbolique du « Libre Choix », qui semble me tourner autour en ce moment… La petite coquine !

C’est le principe de l’abondance et de la richesse des opportunités, ces multiples chemins que la vie nous offre, nous permettant de découvrir qui nous sommes, en l’occurrence qui je suis.

Nos choix suivent les lois de la gravité, le principe de causes à effets, conséquence logique de nos bonheurs comme de nos malheurs…

Cependant le message de ce symbole est de ne plus craindre de s’engager de toute son énergie dans la nouveauté, afin d’y laisser pousser de solides racines qui se fortifieront, même si en apparence on manque de repères, qui n’est pas déstabilisé par la nouveauté ?

Les nouvelles expériences semblent parfois nous appeler, en particulier quand on s’obstine à tourner en rond comme des hamsters dans une petite roue en plastique, suivant sans cesse les mêmes scénarios sans comprendre qu’ils peuvent se répéter indéfiniment si l’on ne fait rien pour sortir de ce cycle infernal.

Quand le GPS déconne à plein tube, et que la trajectoire ne mène nulle part, il faut savoir s’arrêter !

Il suffit bien souvent de reculer un peu et tout s’éclaircit comme par magie …

 

Les feuilles de l’arbre peuvent soit tomber vers le sol, soit monter vers le ciel, c’est à nous de faire tourner la roue dans le bon sens, vers le changement, ça peut sembler difficile, mais il faut y croire, c’est pas si compliqué puisque on vous le dit…

Il ne s’agit pas de chance ou de Karma, c’est bien le libre arbitre qui de son esprit positif, tire l’énergie nécessaire à l’élévation spirituelle, indispensable si l’on veut avancer vers le haut .

 

 

 

 

Voilà … Bon j’invente rien, et puis si ça vous intéresse pas retournez sur NRJ12, vous serez mieux la bouche ouverte devant les anges de la télé-réalité, rien de tel pour développer ses transmissions synaptiques .

Je pense pas être aussi efficace qu’une pastille de Juvamine avec cet article, mais ça à l’avantage de transmettre une bien jolie pensée qu’il me tient à cœur de partager avec tous ceux qui me lisent, si le bonheur vous semble parfois inaccessible, c’est que vous êtes empoisonnés par l’illusion de la fatalité de votre destin…

Seules les rencontres sont écrites, il nous appartient de décider de suivre un chemin, au détriment d’un autre, à nous seuls de cueillir les fruits de l’arbre de vie.